Les instances narratives du Hobbit sont-elles un médiévalisme ?

Dans le cadre du séminaire de Vincent Ferré « Le médiévalisme : retour du Moyen Âge dans les arts et la littérature (Europe et Etats-Unis, XIXe-XXe siècles) » à l’Université Paris-Est Créteil, j’ai pris la parole sur la question « Les instances narratives du Hobbit sont-elles un médiévalisme ? ».

Le médiévalisme pourrait être défini comme un retour du Moyen-âge dans les arts et la littérature. Nous pouvons notamment mettre en avant ce carnet d’hypothèses portant sur ce domaine.

Vous trouverez plus bas un lien de téléchargement vers un document récapitulant l’essentiel de cette présentation orale, avec notamment les extraits sur lesquels celle-ci s’appuyait, les idées majeures, ainsi qu’une bibliographie.

La figure du tyran dans les fables en français de Marie de France à La Fontaine

Frontispice des fables, Recueil de traités de philosophie morale et politique, incluant un Isopet, Paris, 1372, Besançon, Bibliothèque municipale, ms. 434, fol. 371v.

Dans le cadre du Master 1 à l’Université Paris-Est Créteil, j’ai eu l’occasion d’effectuer un mini-mémoire dans le cadre du séminaire de Jeanne-Marie Boivin, « L’éclosion d’un genre littéraire en français : la fable » pendant le premier semestre de l’année scolaire 2018-2019.

Celui-ci portait sur la figure du tyran dans les fables en français de Marie de France à La Fontaine. J’ai concentré mes recherches sur quatre fables : « Le Loup et l’agneau », « Le Loup et la grue », « Le Partage des proies » et « Les Grenouilles qui demandent un roi ». Je les ai étudiées au sein de recueils héritant des fables de Phèdre à travers le Romulus ordinaire : dans le recueil de Marie de France, l’Isopet de Chartres, ainsi que dans les recueils provenant du Romulus de Nevelet avec l’Isopet de Lyon, l’Isopet I de Paris, l’Isopet II de Paris, l’Esope de Julien Macho, le recueil de Jean de Vignay et La Mer des histoires, ainsi que dans les Fables de La Fontaine. Toutes les fables citées dans le dossier sont présentes en annexe pour plus de lisibilité.

Je partage ici ce dossier en format PDF, qui bien que manquant d’appuis critiques et doté d’une bibliographie assez faible, porte sur un sujet et un corpus assez spécifique pour n’avoir été que très peu traité et pourrait ainsi fournir un premier éclairage au lecteur intéressé.

Les figures du pouvoir politique chez Montaigne et La Boétie (Introduction – M1)

Ma première année de Master a été effectuée à l’Université Paris-Est-Créteil. Durant celle-ci, j’ai réalisé un avant-projet de mémoire qui correspond à une introduction sur le sujet « Les figures du pouvoir politique dans De la servitude volontaire et Les Essais ». Celui-ci n’est encore qu’une ébauche d’un travail en cours et qui sera amené à évoluer, cependant je mets dès à présent à votre disposition ces premières recherches.

Présentation de Confanciens

Ce carnet a pour vocation de diffuser mes recherches d’étudiante en master Lettres, notamment sur mon mémoire ayant pour intitulé « Les figures du pouvoir politique dans le premier livre des Essais de Montaigne et dans le Discours de la servitude volontaire de La Boétie ». Ces éléments seront principalement des comptes rendus de lecture, des pages rédigées de mon mémoire, des bibliographies. Le titre du carnet, « Conférences avec les anciens », indique une relative unité temporelle que je souhaite conserver en évoquant plutôt des auteurs de l’antiquité au XVIème-XVIIème siècle, ainsi qu’une position humble que j’adopte sur le modèle des auteurs humanistes. Ces recherches sont un dialogue avec les œuvres anciennes et émettent des hypothèses dans une quête de sens.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search